Le logo des Rencontres du Végétal

Agrocampus Ouest, Angers 11 e édition 1 & 2 Décembre 2020

Appel à communications

Les sessions en parallèle de l’après-midi du 1er Décembre et de la matinée du 2 Décembre font l’objet d’un appel à communications volontaires.
Ces contributions pourront prendre la forme de communications orales ou de posters. Les propositions de communications devront parvenir au comité d’organisation, au plus tard pour le 17 Avril 2020. Les auteurs souhaitant soumettre une contribution devront rédiger un résumé en français de 15 à 20 lignes sur le formulaire en ligne qui sera ouvert à compter du 20 Février 2020.
Les propositions seront ensuite examinées par le conseil scientifique. Après acceptation, il retiendra une communication orale ou un poster *. Les auteurs retenus seront informés fin Avril. Ils devront alors rédiger un résumé en anglais, sous un format imposé, avant le 27 Mai 2020.
Si vous êtes doctorant et retenu pour une communication orale, nous vous offrons la promotion de vos travaux sous un format de vidéo en 120 secondes qui sera postée sur le site des Rencontres du Végétal ainsi que sur YouTube si vous le souhaitez. Vos exposés permettront aux instituts et aux entreprises d'être informés des dernières avancées de la recherche et vous feront connaître auprès de potentiels futurs employeurs.

* Les posters feront l’objet d’un concours primé par la Société Nationale d’Horticulture de France.

Télécharger l'appel à communications

Bouton Soumettre une communication

6 sessions thématiques

Session #01 : Ressources biotiques, qualité des cultures et protection de l'environnement

Animateur(s) de la session : Nicolas Ris (INRAE) et Jean-Michel Ricard (CTIFL)

Cette session traite des contributions possibles de la biodiversité à l’adaptation et l’optimisation des systèmes ou des cultures pour une meilleure résilience face au changement global : changement climatique, érosion de la biodiversité, prolifération d’espèces invasives, changement de pratiques…
Les communications orales retenues illustreront (i) différents « grains » de diversité (inter- et intra-spécifi que, indigène ou exotique), (ii) différents services de régulation (régulation des bioagresseurs et pollinisation, en particulier), (iii) différents types de leviersd’action (méthodes préventives versus méthodes curatives), (iv) différentes échelles géographiques (échelle parcellaire, de l’exploitation, du paysage…)

Session #02 : Ressources abiotiques, qualité des cultures et protection de l'environnement

Animateur(s) de la session : Pierre-Éric Lauri (INRAE) et Dominique Grasselly (CTIFL)

La bonne gestion des ressources en eau et en énergie en agriculture devient cruciale dans un contexte de changement climatique et de raréfaction alors que d’autres facteurs comme la météo peuvent être soumis à des variations extrêmes préjudiciables au bon développement des plantes. Par ailleurs, des ressources, telles que les fertilisants de synthèse minéraux ou organiques sont issus de réserves fossiles, donc épuisables, ou peuvent être reconnus pour causer des pollutions du sol et des nappes phréatiques.
Cette session cherchera à faire le point sur l’utilisation et la gestion de ces ressources en agriculture, en milieux ouvert ou confiné et indiquera des pistes d’optimisation de leurs utilisations pour une agriculture plus efficiente et respectueuse de l’environnement.
Elle s’intéressera plus particulièrement aux thèmes suivants :
- Méthodes, outils pour une meilleure gestion des ressources abiotiques
- Évaluation des impacts environnementaux
- État des lieux de l’utilisation de l’énergie dans les serres, recours aux énergies renouvelables…
- Extension de l’agrivoltaïsme et ses interférences avec les cultures.

Session #03 : Ressources humaines, organisationnelles, logistiques et durabilité des entreprises et organisations

Animateur(s) de la session : Béatrice Plottu (Agrocampus ouest) et Anna Pineau (VEGEPOLYS VALLEY)

Dans une optique de durabilité socioéconomique et environnementale des entreprises ou des organisations, cette session traitera de l'utilisation efficace de leurs ressources et de la prise en compte des coûts associés intervenant dans les étapes aval de la production.
La réflexion inclura :
- les ressources humaines : bassin d’emploi, recrutement, formation..., stratégie Responsabilité Sociale et Environnementale
- les ressources systémiques et organisationnelles : économie circulaire, déchets..., circuits courts ou autres modèles économiques alternatifs..., mutualisation de données numériques
- les ressources logistiques (approvisionnement, traçabilité, moyens de transport, empreinte carbone...).

Session #04 : Gestion du végétal spécialisé dans les territoires sous contrainte foncière

Animateur(s) de la session : Thomas Coisnon (Agrocampus ouest) et Aurélie Dumont (Angers Loire Métropole)

La concurrence croissante sur les usages du sol exerce une pression foncière toujours plus forte sur de nombreux espaces, périurbains ou littoraux notamment. Ce constat interroge la place du végétal sur les plans économique (maintien des activités de végétal spécialisé, contraintes sur les pratiques), social (approvisionnement alimentaire de proximité, qualité de vie) et environnemental (biodiversité, qualité de l’eau, préservation du microclimat, équilibre spatial). Dans ces espaces contraints, le problème du foncier est au cœur des démarches d’aménagement ainsi que des préoccupations alimentaires et écologiques.
Cette session éclairera ce sujet à la lumière de stratégies innovantes.

Session #05 : Gestion coordonnée des ressources biotiques et abiotiques dans les démarches de conception des systèmes de production multi-performants

Animateur(s) de la session : Amélie Lefèvre (INRAE), Pierre-Éric Lauri (INRAE) et Anne Guérin (IFPC)

Pour imaginer des systèmes de production agricole relevant le défi de la transition agro-écologique et intégrant les multiples services attendus, il est indispensable de considérer les interactions entre les différentes ressources, biotiques et abiotiques, mobilisées dans chaque système. Ces interactions entre ressources se manifestent dans le fonctionnement global du système et demandent, pour être optimisées dans un objectif de production et de durabilité, un pilotage précis incluant d’éventuels arbitrages entre pratiques.
Cette session mettra en avant les travaux qui intègrent ces interactions lors de la conception et/ou de l’évaluation des pratiques agro-écologiques au niveau de la parcelle, du système de culture ou à l’échelle des systèmes de production.

Session #06 : Modélisation des systèmes pour l'utilisation durable des ressources biotiques et abiotiques

Animateur(s) de la session : Marc Tchamitchian (INRAE) et Émeline Defossez (VEGEPOLYS VALLEY)

Pour favoriser la transition agro-écologique, il est nécessaire de concevoir des systèmes de production qui optimisent l’utilisation des ressources biotiques et abiotiques et performants sur les plans économique et environnemental. Pouvoir prédire et anticiper l’évolution et la distribution de ces ressources est crucial. La modélisation de ces systèmes et de leurs performances permet de prendre en compte la multiplicité des interactions entre les différents types de ressources au sein des systèmes de cultures.
Cette session présentera des communications d’ordre méthodologique ou des études de cas qui présentent des modèles et outils supports de cette conception ou reconception des systèmes et de leur évaluation.